Promenade au jardin des Mères de l’Eglise

Auteur: B. Lorenzato et O. Pety
Editeur: MEDIASPAUL
Prix: 14 €
Figures de femmes des premiers temps de l’Église – IIème – VIéme sièclesBERNARD LORENZATO – OLIVIER PETYMères de l'Eglise-RPlus qu’un concept marqué par le féminisme ambiant, ce livre se veut un nouveau regard porté sur les premiers temps de l’Eglise et la place qu’y ont tenu des femmes. Les unes furent martyrs comme Blandine à Lyon (+177), ou Agathe, Lucie, Cécile, Agnès, Anastasie nommées dans la première prière eucharistique. Perpétue, Félicité, martyrisées ensemble en 203, la première était de noble famille. la seconde esclave. Hélène (+330) était la mère de l’empereur Constantin ; Monique (+357), celle de saint Augustin ; Fabiola, Marcella et Paula les disciples et collaboratrices de saint Jérôme (+42O). D`autres noms moins connus, sont heureusement tirés de l’oubli. Vierges, épouses, dames de la haute société, ou esclaves, lettrées ou non, toutes ces femmes témoignent de la transformation opérée dans leur vie par leur foi au Christ et de la puissance libératrice et valorisante de |`Évangile par rapport à une société fondée sur l’orgueil et la domination masculine.

Curé de paroisse, le Père Bernard Lorenzato est professeur de théologie patristique à l’I.S.T.R. de Marseille. Le Père Olivier Pety dirige un Centre de réinsertion sociale au Mas de Carles à Villeneuves lès Avignon

Aux Sources de l’Eglise de Provence

Auteur: B. Lorenzato et O. Pety
Editeur: ASCP
Prix: 22 €

aux sources de l'Eglise de Provence1

Ce livre présente les sources chrétiennes de l‘Eglise de Provence a travers les écrits et la vie de ceux qu’on coutume d’appeler les Pères de l’Eglise provençaux. On y découvrira les principaux écrivains et penseurs de l’Eglise de Marseille et de Provence du IVe au VIe siècle. Ces pionniers vont dire le message évangélique au sein de la culture et des aspirations de leur temps. Nous saluerons Cassien, le père du monachisme provençal, Salvien venu de Trèves, d’abord moine de Lérins, puis prêtre à Marseille, qui vante une spiritualité pour tous, en particulier pour les laïcs. Sur l’ile de Lerins, avec son monastère fondé par Honorat, nous rencontrerons des hommes éminents comme Eucher Vincent, Fauste… Enfin les grandes figures des évêques d Arles y seront évoquées, Hilaire, débordant de charité face aux invasions barbares et surtout Césaire qui donne la première règle mon monastique féminine et compose des homélies encore plemes de vitalité aujourd’hui.

C est l’héritage dans la foi de nos Pères qui ont vécu sur la terre de Provence.

Bernard Lorenzato prêtre de l’Eglise de Marseille, Ancien vicaire général curé des paroisses Saint Michel et Saint Pierre également chargé des relations avec le judaïsme pour son diocèse.

Olivier Pety prêtre du diocèse d’Avignon dirige un centre de réinsertion sociale au mas de Carles (Villeneuve lès Avignon). Il est aussi en lien avec la Pastorale des Migrants de la région apostolique.

En fin d’ouvrage, on trouvera une brève présentation de L’enclos Saint Césaire à l’issue de la campagne de fouilles 2012 et des derniers résultats, sachant qu’elles doivent se poursuivre, afin de mettre en valeur ce site paléochrétien exceptionnel eu égard aux dimensions de la basilique, de son état de conservation, et du renouveau international de l’héritage des textes de Césaire d Arles à travers le monde.

 

Promenade au jardin des Pères de l’Eglise

Auteur: B. Lorenzato et O. Pety
Editeur: Médiaspaul, 2012
Prix: 22 €

Deux auteurs, engagés à la fois dans l’enseignement de la théologie et la pastorale, invitent à découvrir ou à redécouvrir cinquante auteurs chrétiens des premiers siècles, c’est-à-dire ceux qui se recommandent par la valeur de leur doctrine, la sainteté de leur vie, l’approbation de l’Église. Pour faciliter la lecture on trouvera une répartition par thèmes : Pères de l'Eglise-Rles Pères et la Bible, les Pères témoins de la foi, de la prière, de la catéchèse ; les Pères et le Christ, la Vierge Marie, les sacrements. Un tableau synthétique sur trois colonnes présente les dates, identifie les Pères latins et les Pères grecs. Une brève introduction les situe dans leur contexte historique et géographique avec, pour chacun, un ou plusieurs texte(s) commenté(s) brièvement. Fait nouveau dans ce genre d’anthologie, les auteurs font aussi une place à des femmes des premiers siècles : Fabiola, Félicité, Monique, Paula, Perpétue. Très attentif aux problèmes de leur temps, l’enseignement des Pères reste actuel par leur contemplation des mystères divins, en particulier l’Incarnation rédemptrice, par le sens liturgique en développant l’essentiel des prières et des sacrements, par leur amour de l’Église qui les a poussés à tisser des liens entre les communautés dispersées en union avec l’évêque de Rome.

Le pauvre, huitième sacrement

Auteur: B. Lorenzato et O. Pety
Editeur: Médiaspaul, 2008,2009
Prix: 19 € tome 1 et 20,50 € tome 2
Tome I et Tome II

Pauvretés contemporaines

Tome 2

Le Pauvre-RLe premier tome avait dessiné une vaste fresque de l’histoire de la pauvreté dans la culture judéo-chrétienne depuis l’Ancien Testament jusqu’au début de la guerre mondiale de 1939-1945. Ce second volume, plus réfléxif analys les bouleversements qui, dans l’histoire récente, touchent profondément notre société dans sa relation aux plus pauvres.

Option privilégiée de l’Église, la relation au pauvre est à repenser à la lumière des changements actuels du monde. Ces changements interpellent les personnes impliquées dans l’accompagnement des plus petits et posent de nouvelles questions quant aux modes d’engagement des chrétiens et de l’institution ecclésiale pour les pauvres et les exclus.

Plusieurs facteurs entrent en jeu :

– les dérives du capitalisme financier et ses conséquences pour les finances publiques, les entreprises, les citoyens

– le souci d’une exploitation plus équilibrée des richesses naturelles et d’un développement durable _

– la prise de conscience d’une humanité trop souvent partagée entre ceux qui ne cessent de s’enrichir et ceux, le plus grand nombre, qui ne cessent de s’appauvrir.

Aujourd’hui, à la suite de Jésus, les chrétiens doivent se rappeler que la charité est appelée à dépasser le simple exercice de la solidarité. Pour que l’homme ne soit pas traité comme une « matière première », une « machine à produire », un « cobaye ›› pour expérimentation scientifique, pour qu’il soit partout libre et respecté, disposant des biens nécessaires, une théologie renouvelée à la lumière du mystère de l’Incarnation est nécessaire.

Le Père Olivier Pety dirige un Centre de réinsertion sociale au Mas de Carles à Villeneuve-Lès-Avignon. Il est chargé de la pastorale des migrants dans son diocèse. Curé de paroisse, le Père Bernard Lorenzato est professeur de théologie patristique à l’l.S.T.R. de Marseille.

Les premiers pas de I’Eglise

Auteur: B. Lorenzato et O. Pety
Editeur: LaThune 1998-2000
Prix: 20 € le tome
Tome I et Tome II

 Jérusalem, Antioche, Asie Mineure Rome

Premiers pas de l'Eglise-RCe livre se veut être un guide simple, un parcours clairement balisé à travers les premiers développements de la vie chrétienne des origines à 250. Une manière de rendre compte des «premiers pas ››, de la construction et de la vie des communautés qui dessineront l’Eg|ise. Il sera, aussi, l’occasion d’esquisser, à nouveau, quelques-unes des grandes figures qui ont incarné ces commencements.

C’est une simple invitation à faire le voyage géographique et archéologique à travers les principales villes de la chrétienté naissante de l’époque : Jérusalem, Antioche, l’Asie Mineure et Rome. Invitation aussi, à faire, avec les fondateurs, le voyage intérieur qui, de crise en crise, va vers la découverte de Celui qui, au cœur de |’humanité, dépasse et nourrit sa propre identité : le Dieu de toutes les espérances et de toutes les langues.

Pour compléter ce panorama, un second tome invitera à la re-découverte d’Eg|ises en expansion, comme Alexandrie, Carthage ou les Eglises des Gaules.

Bernard Lorenzato est prêtre du diocèse de Marseille. Après avoir été vicaire, curé, responsable diocésain de la catéchèse et de la formation permanente, il est présentement vicaire général de son diocèse et chargé de la communication.

Olivier PETY est prêtre du .diocèse d’Avignon. Il a été vicaire, curé, responsable diocésain de la Catéchèse et du catéchuménat des adultes. Il est, aujourd’hui, délégué diocésain à la Pastorale des migrants et responsable d’un centre d’accueil pour des personnes sans domicile fixe et en grande difficulté.