Quelle terreur en nous ne veut pas finir

Oui, deux citations déjà dans ces pages. C’est un tout petit livre, à peine cent pages, dans un format 11×16. Minuscule pour le format, mais étrangement fort et bellement rédigé dans le fond. En ces temps troublés où la rencontre de l’autre paraît un danger maximum, j’ai lu et relu ces lignes dont le souffle vient nourrir la certitude centrale : « On ne fonde pas une communauté sur la suspicion d’autrui. Et la simple idée qu’une identité forte et assumée, bien distincte, serait la mieux à même de nous permettre l’accueil, c’est alors supprimer purement et simplement le risque, l’ébranlement, l’inquiétude sans lesquels nulle éthique ne se découvre. »

Auteur: Frédéric Boyer
Editeur: P.O.L, 2015
Prix: 9 €

 

Print Friendly, PDF & Email